Fiche : Scuderia Ferrari F1 Team - Ferrari-F1.net : Tous ce qu'il savoir sur l'equipe Ferrari de Formule 1 !


Accueil
Archives
Classement
Calendrier



2007
Wallpapers
Voitures de sport

F. Massa
K. Räikkönen
L. Badoer
M. Gené
Le Team

Nous Contacter
Nos liens
Flux RSS
Les dirigeants de Ferrari ont ils eu raison de prolonger le contrat de Massa?

Résultats

Formule 1 - F1
Votre Blog F1
Savoir Est Une Arme
Forums F1
Blogs
Poésies
Transferts f1 2009
Kimi.fr
Stand-F1.com
F1-Direct
F1 - Formule 1 2012
Renault-F1
Jeuxvideopc
Auto-museum
Jeu f1 gratuit
F1
Jeu F1
Ferrari
F1
Poker
Techniques pilotage
Pneu pas cher
Iphone 5
F1 mag
Nico Rosberg
Toile F1
F1 Formule 1
Réparation compteur auto
Bankroll
poker
Jeu F1m
Blog F1
Business f1
Pneu pas cher - ABC-Pneu
Auto Ferrari
Terra Nova
Mutuelle santé
Pneu
Devis assurance auto
blackjack en ligne
Mutuelle
Fiche : Scuderia Ferrari F1 Team


La Informations générales :


Liens :
Site Officiel
Email de l’Equipe
Crée en :
1950

Adresse :
Ferrari SpA, Via A. Ascari, 41053 Maranello (MO), Italy

Téléphone :
+39 53 69 49 111

Fax :
+39 53 69 49 488

Directeur :
Jean Todt

Directeur Technique :
Mario Almondo


Aérodynamicien en chef :

Aldo Costa
Victoire :
195

Points marqués :
4592

GP disputés :
746

Pôle Position :
189

Titres Constructeurs :
14

Titres pilotes :
14

Records du tour :
196

La Ferrari F2007 :

La Description :
La Scuderia Ferrari est une écurie de légende et, sans elle, le championnat du monde n’aurait pas la même saveur.

Depuis la création de la Formule 1 en 1950, c’est la seule équipe à avoir participé à tous les championnats. En raison d’ennuis financiers, l’écurie italienne ne pu cependant pas prendre part à la toute première course de F1.

Pour la première participation d’une Ferrari dans la catégorie reine, Alberto Ascari décroche la seconde place et offre ainsi un podium à la marque au cheval cabré. La première victoire ne se fait pas non plus attendre très longtemps puisque, après avoir décroché la pole position, Jose Froilan Gonzalez remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne de 1951.

L’année suivante, l’écurie créée par Enzo Ferrari continue sur sa lancée et empoche son premier titre pilote grâce au sacre d’Alberto Ascari. L’italien doublera même la mise en 1953.

Des pilotes de légendes rejoignent ensuite la Scuderia Ferrari et malgré des changements de réglementation, ils réussissent à décrocher le titre suprême. C’est le cas du grand Juan-Manuel Fangio en 1956 et de Mike Hawthorn en 1958. Trois ans plus tard, c’est au tour de Phil Hill d’être sacré, offrant ainsi à Ferrari son premier championnat du monde des constructeurs.

Tout se passe bien pour l’écurie italienne jusqu’au sacre de Jody Scheckter en 1979. Les années 80 et 90 sont des saisons de longue disette pour la Scuderia et c’est durant cette période que les pages les plus noires de Ferrari s’écriront. En 1982, Gilles Villeneuve perd la vie alors qu’il participait à des essais sur le circuit de Zolder et en 1988, Enzo Ferrari décède à l’âge de 90 ans.

Malgré l’arrivée de personnes comme Alain Prost, Nigel Mansell, Gerhard Berger ou encore Jean Alesi, l’équipe fondée par "Il commendatore" ne parvient pas à décrocher le titre pilote. Mais en 1993, Jean Todt est nommé directeur sportif de la Scuderia Ferrari et ceci marque le début du renouveau.

En 1996, le français recrute le double champion du monde Michael Schumacher, qui ramène avec lui les meilleurs techniciens de Benetton. La première année est difficile car la voiture rouge n’est pas est mesure de rivaliser avec ses adversaires, mais cela n’empêche pas Schumacher de faire une démonstration de son talent en Espagne et de gagner sa première course avec Ferrari.

La saison suivante est très serrée, Michael Schumacher et Jacques Villeneuve sont en lutte pour remporter le titre mais l’allemand commet une erreur lors du dernier Grand Prix et ne peut empêcher le pilote Williams d’être sacré. En 1998, le pilote de la Scuderia échoue de nouveau, cette fois face à Mika Hakkinen, mais le niveau de son équipe s’améliore au fil des années.

En 1999, alors qu’il est très bien parti pour apporter à Ferrari le titre pilote que les tifosi attendent depuis si longtemps, Michael Schumacher est victime d’un grave accident qui l’éloigne des circuits pendant plusieurs mois. Eddie Irvine prend le relais du pilote allemand et se bat jusqu’à la fin du championnat contre Hakkinen. Le retour de Schumacher à deux courses du terme de la saison n’y changera rien, c’est le finlandais qui décroche le titre, Ferrari devant se contenter de la première place au championnat des constructeurs.

C’est à partir de 2000 que la Scuderia écrit les plus belles pages de son histoire puisque Michael Schumacher réussit enfin à décrocher le titre mondial, 21 ans après celui de Jody Scheckter. Toute l’écurie italienne est bâtie autour de lui et l’allemand domine outrageusement les saisons 2001 et 2002, permettant à Ferrari de réaliser le doublé.

L’année 2003 est plus disputée mais Schumacher résiste jusqu’à la dernière course à Räikkönen et empoche son sixième sacre. La saison 2004 est une balade pour l’allemand qui bat tous les records et devient septuple champion du monde dès le Grand Prix de Belgique, c’est à dire une course après le sacre de la Scuderia.

La FIA modifie ensuite les règlements, principalement au niveau des pneumatiques, et cela met un terme à la domination de l’équipe fondée par Enzo Ferrari. Cette année là, Michael Schumacher ne réussit à remporter qu’une seule course.

En 2006, malgré son retour aux avant-postes, l’écurie italienne échoue de peu dans la quête des titres mondiaux. Au terme de la saison, Michael Schumacher annonce sa retraite. Une page se tourne alors dans la l’histoire de la marque au cheval cabré.

Ce sont désormais Felipe Massa et Kimi Räikkönen qui doivent assurer la relève et repartir à la conquête d’une nouvelle couronne.

Copyright © Ferrari-F1.net - Tous droits réservés